Sophie Le Cam

“Après l’enfance c’est quasiment fini”

Avec la liberté de ton de ce paradis perdu, Sophie pose une voix percutante sur des textes poignants et légers.  C’est une poésie brute et décalée à mi chemin entre Renaud et Philippe Katerine. Il y a l’auto-dérision, il y a la mélancolie, et il y a la tendresse, bordel, la tendresse.

Représentations

Durée : 01h10

DateHeurePlaces disponiblesTarif
Vendredi 24 mai 201915h00112,00
Vendredi 24 mai 201920h004012,00

Réservation

Effacer

12,00