Sophie Le Cam

« Après l’enfance c’est quasiment fini »

Avec la liberté de ton de ce paradis perdu, Sophie pose une voix percutante sur des textes poignants et légers.  C’est une poésie brute et décalée à mi chemin entre Renaud et Philippe Katerine. Il y a l’auto-dérision, il y a la mélancolie, et il y a la tendresse, bordel, la tendresse.

Représentations

Durée : 01h10

DateHeurePlaces disponiblesTarif
Vendredi 24 mai 201915h00112,00
Vendredi 24 mai 201920h004012,00

Réservation

Effacer

12,00